Flashmag,the sharpness in news and leisure...

Top 10 des aéroports, les plus dangereux au monde

July 14, 2012 1 Comment

Top 10 des aéroports, les plus dangereux au monde

Certains endroits réputés pour leur beauté ont parfois les aéroports plus dangereux. Des chaînes de montagnes aux océans aux pistes de longueurs minimales, les pilotes doivent guider leur avion prudemment afin d'éviter les obstacles, naturels ou non, qui bordent ces aéroports très fréquentés. Voici les 10 plus dangereux aéroports du monde.

Bien que l'aéroport Kai Tak de Hong Kong n'existe plus, on s'en souviendra toujours comme l'un des aéroports les plus dangereux à cause de ses atterrissages techniquement complexes et de son tracé à basse altitude au-dessus de la ville. L'aéroport était cerné par des gratte-ciels et des montagnes, ce qui rendait la tâche des pilotes particulièrement ardue lors de la descente vers la seule piste de l'aéroport sur Victoria Harbour. Malgré les difficultés, le nombre d'accidents à Kai Tak est resté relativement bas. L'aéroport a été fermé en 1998 pour être remplacé par le nouvel aéroport international de Hong Kong pas très loin.

Le célèbre aéroport international Princess Juliana est situé sur le territoire néerlandais de l'île de Saint-Martin, à proximité de Maho Beach, d'où les gens observent les jets descendre à 15 mètres au-dessus de leur tête. Malgré une vue magnifique, l'aéroport international Princess Juliana est extrêmement près de la plage, ce qui rend l'approche périlleuse. La très courte piste et l'eau peuvent fausser la perception des hauteurs chez les pilotes, et l'élévation du sol peut aussi s'avérer problématique au décollage.

L'aéroport Tenzing-Hillary, aussi connu comme l'aéroport de Lukla, se trouve dans le Khumbu au Népal. Ce minuscule altiport dessert les alpinistes à l'assaut du mont Everest et les voyageurs entre Lukla et Katmandou. Décoller ou se poser à Tenzing-Hillary n'est pas de tout repos: la raréfaction de l'air en altitude et le relief montagneux compliquent les atterrissages. Les pilotes doivent également affronter des températures constamment changeantes accompagnées de nébulosité et de vents violents. Un autre facteur important des accidents ici est la piste courte et inclinée qui représente un défi en soi. 

L'aéroport Gustaf III, situé à Saint-Jean sur l'île Saint-Barthélemy, dans les Petites Antilles, est réputé être très dangereux.

La piste courte et en pente aboutit directement sur la plage, ce qui ajoute au niveau de difficulté lors de l'approche à cause des baigneurs et d'une montagne escarpée. Il y a déjà eu quelques accidents graves à l'aéroport Gustaf III et plusieurs autres ont été évités de justesse.

 

Connu pour son superbe emplacement, sur l'île de Madère à Santa Cruz, au Portugal, cet aéroport est néanmoins dangereux. Sa fameuse piste s'étire entre la montagne et l'océan, saillant au-dessus de l'eau, soutenue par des piliers. Même les pilotes les plus expérimentés ont eu peine à s'y poser en douceur à cause des vents imprévisibles et des procédures singulières de l'approche. Après un crash à l'atterrissage en 1977, la piste de seulement 1600 mètres a été allongée de 200 mètres, pour ensuite être doublée en longueur en 2000.

Bien qu'il soit l'un des plus fréquentés au monde, cet aéroport brésilien, situé à Rio de Janeiro, est aussi l'un des plus dangereux. Le temps d'un coup d'œil sur la courte piste entourée d'eau et vous comprendrez pourquoi l'aéroport est inclus dans cette liste. Les procédures d'approche, parmi les plus complexes sur la planète, ont joué un rôle déterminant lors d'accidents majeurs. Il y a eu de nombreux cas où les pilotes ont dépassé le bitume; des avions se sont écrasés dans la montagne avoisinante ou sont entrés en collision avec un autre avion en vol.

Près de Vail au Colorado, c'est le deuxième plus actif de cet État américain bien qu'il figure parmi les aéroports les plus dangereux. Chaque hiver, les skieurs transitent par l'aéroport d'Eagle County à cause de sa proximité avec les stations de Vail et de Beaver Creek. La haute altitude, la topographie montagneuse et le climat rigoureux font de son unique piste un défi pour les pilotes.

À Tegucigalpa au Honduras, le relief et la courte piste ont donné lieu à des atterrissages et des décollages techniquement compliqués. La piste surélevée et asphaltée ne mesurait que 1863 mètres et se trouvait cachée derrière les collines. En 2007, les collines ont été réduites et la piste allongée 2 ans plus tard. Même après ces améliorations, Toncontin demeure la scène de crashs mortels, comme celui du 14 février 2011 d'un avion de 14 passagers en procédure d'approche, à 20 km de l'aéroport.

L'aéroport international de San Diego, en Californie, est l'aéroport commercial à piste unique le plus grouillant des États-Unis, cependant il est aussi l'un des plus dangereux. Sa piste est située au pied d'une montagne et plusieurs obstacles empêchent les pilotes de voir le sol. La visibilité est souvent affectée par les forts vents de Santa Ana, soufflant de l'est vers l'ouest au décollage et à l'atterrissage.

L'aérodrome de Courchevel en France dessert la station de ski établie dans les Alpes françaises. Cet altiport qui voit passer bon nombre de vacanciers est également l'un des plus dangereux à cause de l'altitude, du relief et de l'inclinaison de la piste extrêmement courte, soit 525 mètres. Les pilotes éprouvent souvent des difficultés à naviguer en direction et en provenance de Courchevel en raison de l'élévation et des vallées profondes. La remise de gaz est hors de question à cause d'un versant très abrupt où des accidents ont déjà eu lieu. Seuls les pilotes certifiés ont la permission d'atterrir à l'aérodrome de Courchevel.

 

  • Roland - February 17, 2015 3:43 PM

    L'aéroport de Saint-Martin reste pur mois le plus impressionnant.

Add a comment

Flashmag is a production of MEDIANET.LLC all rights reserved